top of page
Rechercher

La théorie des petits pas

Dernière mise à jour : 9 juil. 2021



Comprendre son cerveau


Les blocages peuvent être nombreux lorsque l'on veut se lancer dans une nouvelle aventure. Que l'on envisage un changement de carrière ou simplement s'initier à une nouvelle activité, la tâche peut nous paraitre trop grande, trop complexe, au dessus de nos moyens. La peur peut alors prendre le dessus et on a souvent tendance a abandonner avant meme d'avoir essayé.


Ce que j'ai appris et qui m'aide aujourd'hui a appréhender le changement d'une manière différente, c'est que notre cerveau essaie tout simplement de nous garder en sécurité.


Pour lui la sécurité c'est ce que nous connaissons déjà, nos habitudes, nos comportements, les gens que nous côtoyons, nos modes de pensées, qu'ils soient positifs ou négatifs, conscients ou inconscients. Il est donc plus simple pour nous êtres humains dotés d'un cerveau de continuer de faire des choses connues même si elles ne nous rendent pas particulièrement heureux plutôt que de tenter des choses inconnues qui pourraient potentiellement améliorer notre vie.


Tout changement ou evolution peut être perçu par notre cerveau comme un danger car il vient perturber un certain équilibre en place, c'est pourquoi changer est si difficile. Il faut en quelque sorte aller a l'encontre de soi-même. On pourrait dire qu'il faut se faire violence, mais je n'aime pas beaucoup cette expression, pourquoi se faire violence quand on peut se faire douceur :)



Etendre sa zone de confort


Pour ma part, peindre était totalement hors de ma zone de confort, je n'avais jamais peint et j'avais de très gros blocages psychologiques quant a ma capacité a être creative, j'en parle plus amplement dans mon blog passer du néant a l'ébullition creative.


Je ne me pensais absolument pas creative et pourtant, je rêvais d'une vie différente, ou la créativité aurait sa place.


Alors j'y suis allée petit a petit, je me suis laissée guidée par une amie qui m'a enseigné quelques techniques d'aquarelle, j'ai acheté du matériel basique et puis nous avons crée un petit événement hebdomadaire dans la boîte ou nous travaillions pour proposer une heure de créativité tous les Jeudis midi que nous avions appelé "chillart".


Chaque personne ayant envie de peindre ou de dessiner pouvait se joindre au groupe, nous installions une petite table et laissions libre cours à notre imagination. Certaines brodaient, d'autres faisaient des croquis de leurs futures maison, moi je faisais des portraits d'animaux miniatures.



On s'inspirait les uns des autres et il n'y avait aucun jugement! L'ambiance était détendue et ces moments m'ont beaucoup inspirée et m'ont donné suffisamment confiance en moi pour oser peindre seule.


Avancer lentement mais avancer


C'est ça le secret de la théorie des petits pas! Il ne faut pas que nos envies et nos rêves nous paralysent tellement nous en sommes loin, il faut au contraire faire une petite chose tous les jours, même si cela parait ridicule sur le moment. Acheter un pinceau, faire un croquis, inviter des amis à une soirée créative, toutes ces minis actions accumulées peuvent changer la vie.


Vouloir atteindre un objectif trop grand, trop rapidement peut au contraire nous empêcher d'avancer. On ne voit que le haut de la montagne et on en oublie de voir les étapes.


Grace a cette théorie, j'ai mis en place des actions quotidiennes qui me permettaient de progresser sans me demoraliser. Une heure de temps en temps après le travail, d'abord avec des tutoriels, en m'inspirant d'autres artistes, puis de manière puis intuitive.


En élargissant sans zone de confort, on ne change pas seulement qui nous sommes, on cree de nouveaux chemins, on rencontre de nouvelles personnes et des opportunité inespérées s'offrent a nous.


Faire évoluer ma créativité a complètement changé ma vie alors si je peux vous inspirer à faire la meme chose, ce serait ma plus grande joie.



7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


Post: Blog2_Post
bottom of page